Le premier Zelda en 3D. C'est pas du pipeau, mais de l'Ocarina ... of Time.

Publié le par PsEuDoLeSs

Poursuivons les critiques des jeux de la série "The Legend of Zelda" avec l'épisode 3D le plus marquant de la série (le premier aussi par la même occasion). C'est après quatre ans de développement qu'Ocarina of Time débarque en 1998 sur N64 avec force et fracas. Son impact fût tel, qu'encore aujourd'hui, il est le modèle de comparaison de bons nombres de titres. Direction Hyrule puissance 64.


zelda.0

Savez-vous planter des choux péteurs ?

Tout commence dans la forêt Kokiri où Navi, la petite fée bleue, est chargée d'aller chercher un habitant de la forêt, convoqué par le vénérable arbre Mojo, protecteur des lieux. Cet habitant c'est vous, personnage tout de vert vétue dont le nom dépend de la fantaisie du joueur (une tradition chez les épisodes de la série). Après un réveil difficile l'aventure commence par l'arbre Mojo, plus précisément, votre première quête sera d'être suffisamment équipé pour passer le contrôle de sécurité. Au joueur donc de fouiller le petit village Kokiri à la recherche de la traditionnelle épée, ainsi que de quelques rubis pour se procurer un bouclier de fortune. Tout ceci est évidemment un didactitiel visant à familiariser le joueur au passage à la 3D. On apprend très vite à déplacer la caméra, à utiliser le système de lock, parler aux habitants, bref à faire tout ce que l'on a l'habitude dans un Zelda, cette fois-ci dans une 3D du plus bel effet (pour l'époque).


zelda.3


La progression classique, mais en 3D siouplait

A l'instar de toutes les aventures du héros a capuche verte, son combat contre les forces du mal prendra des proportions épiques (la Triforce est une nouvel fois menacée) et le mèneront par delà les terres d'Hyrule. Si tout commence par la visite de l'Arbre Mojo, soyez assuré que Link (nom officiel du héros, mais non obligatoire) en verra de toutes les couleurs. Le monde d'Hyrule regorge de trésor à découvrir, d'items à collecter (quart de coeur, armes, tenues ...),de quêtes à accomplir et de petites choses bien cachées. Tellement qu'au final, le jeu possède une durée de vie conséquente et même gigantesque pour ceux qui vondront tout voir et tout savoir.

Scénaristiquement parlant, Ocarina of Time propose une intrigue passionnante. Faisant voyager son héros à travers le temps. Le résultat ? Deux visions d'Hyrule diamétralement opposées dans deux époques différentes et donc deux Link bien distinct (enfant et adulte). Ce qu'il y a de bien avec les voyages dans le temps, c'est qu'ils donnent lieux à des puzzles complexes où une action dans le passé entraîne une réaction dans le futur. A ce sujet d'ailleurs, mentionnons la réussite que sont les énigmes et les donjons. Les joueurs ont de quoi se creuser les méninges et certains passages resteront dans les mémoires pour leur challenge (c.f le temple de l'eau diabolique avec ses mécanismes faisant monter ou descendre le niveaux d'eau).


zelda.2


Gameplay Sixty-Four !!!!

Tout ceci est bien joli, mais si l'on bute contre un mur façon Lara Croft c'est mal barré. C'est mal connaître le savoir faire de Nintendo en matière de jouabilité. Même en
3D, Ocarina of Time reste parfaitement jouable et il est extrêmement rare d'être frustré par la caméra et ceux, même dans les combats. Pas de problème d'appréciation des distances, il suffit de courir vers le rebord pour que le personnage saute. Un gameplay à la Nintendo qui sublime une aventure magistrale. Graphiquement épatante pour l'époque (même s'il est vrai que la 3D vieillit largement moins bien que la 2D) et bercée de mélodies qui resteront en têtes des années après avoir fini le jeu. L'aventure d'Ocrina of Time est un modèle d'équilibre. Aussi bien onirique que tragique, avec son lot de moment épique, de combat ou de révélation scénaristique, le tout sans jamais souffrir de réelles longueurs, sans jamais lasser. On aurait peut-être aimé un peu plus de fantaisie, mais devant une maîtrise pareille on ne peut dire qu'une chose. Chapeau ! 


zelda.4

Console : Nintendo 64 (en téléchargement sur Wii et bientôt 3DS)
Editeur : Nintendo
Devloppeur : Nintendo
Genre : Action/Aventure
Mode de jeu : solo uniquement

 

 

L'avis de PsEuDoLeSs sur The Legend of Zelda Ocarina of Time :


19/20



 

S'il est bien évident qu'aujourd'hui Ocanira of Time accuse le poids des années. Son aventure reste toujours aussi exceptionnel et son gameplay toujours aussi impeccable. Seule sa réalisation s'est dégradée avec le temps et les progrès technologiques ; mais le souvenir qu'il a laissé dans le coeur de tous ceux qui l'ont fait à l'époque est ancré à jamais. Le premier volet 3D de la légende de Zelda a bouleversé le jeu d'aventure en trois dimensions, de la même façon que Super Mario 64 avait pu le faire. Il y eut un après Ocarina of Time .

 
zelda.5-copie-1.jpg


"Chef d'oeuvre made in Nintendo"

 

 

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre flux rss, retrouvez nos vidéos sur  Dailymotion et vos commentaires sont toujours les bien venus. 

Publié dans Test

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Soichiro 24/01/2011 12:42



Oui mais le temple de l'eau de twilight est sacrement plus simple



Emilie 24/01/2011 11:00



Ah le temple de l'eau... quel donjon de merde ! xD
Et dire qu'ils l'ont remis dans Twilight Princess. =)



AdamasSamud 29/12/2010 11:27



Et apres monsieur ce moque de mes jeux de mots -.-