Le côté obscur passe au test avec Star Wars : Le pouvoir de la Force

Publié le par Soichiro-damma

L'univers Star Wars n'a pas fini d'être exploité par LucasAtrs. La preuve avec ce Pouvoir de la Force, nouvelle incursion de la licence dans le monde du jeu vidéo. Livrant cette fois-ci, un beat'em all joignant l'épisode 3 et 4 de la saga cinématographique. Apportant son lot d'intrigue et de nouveaux personnages, à commencer par celui que vous incarnez ; l'apprenti secret de Dark Vador. Rien que ça.

 

 

star-wars-the-force-unleashed-photo1-294.jpg
Starkiller le goddamn jedi.

 

 

Tout commence sur Kashyyyk, planète des wookies, lorsque le seigneur Vador arrive pour éradiquer un Jedi repéré dans le coin. Comme un cadeau fait aux fans, c'est vous qui dirigerez Vador au cours de ce prologue. Balayant wookies par paquet de dix d'un simple revers de main ou à l'aide de votre sabre laser avant de débusquer ce fameux jedi. Une fois ce dernier éradiquer, le seigneur noir découvre l'existence du fils de ce dernier et décide d'en faire son apprenti. Un apprenti secret qu'il cachera aux yeux de tous, même à ceux de l'empereur. Scénaristiquement le jeu s'emboîte bien entre le 3e et 4e volet et propose son quota de rebondissements, de rencontres avec des personnages bien connus et de moment de bravoure, dévoilant par la même occasion un élément inédit et surprenant au cours de l'aventure. Une intrigue plaisante, mais qui laisse parfois l'impression de déjà-vu, comme si on avait pris les meilleurs scènes des films pour les réadapter pour le jeu. Un petit inconvénient qui ne dérange pas plus que cela et qui ne gâche pas le plaisir de jeu.

Star Wars : Le Pouvoir de la Force est un beat'em all dans l'univers créé par George Lucas. Vous incarnez donc cet apprenti (nom de code Starkiller) dont la mission, confiée par Vador, est d'éliminer les derniers Jedi encore en vie. Mais aussi les troupes de l'empire qui se trouveraient sur les lieux. Car qui dit apprenti secret, dit aucun témoin. L'occasion d'abattre sans ménagement tout ce qui se dressera sur votre route. Fort heureusement, Starkiller est un apprenti doué (peut être même trop) est possède, en plus d'une maitrise du sabre exceptionnelle, de nombreux pouvoirs Sith. Car oui nous incarnons bien un Sith dans ce jeu, et vous allez pouvoir être méchant dans un jeu Star Wars, un plaisir pas si souvent que ça possible dans un jeu de la licence.

 

 

swpfx3144.jpg
Même dans l'espace Kratos n'est pas loin.

 

 

Qui dit Beat'em all dit similitudes avec le cador du genre, j'ai nommé God of War. On retrouve donc un système de QTE (bien trop répétitif) pour finir les boss et quelques ennemis rotors, toutefois moins présent que dans God of War. Présence aussi d'un système d'upgrade de son personnage via des points a récolter et à distribuer ensuite dans diverses catégories. Ce n'est pas de ce côté qu'il faudra chercher la nouveauté, mais plus du contenu (pouvoirs) disponible, Star Wars oblige. Décharge électrique ou bien de force, lancer de sabre, soulever objets et ennemis pour les projeter sans compter les combos à faire au sabre. Il y a de quoi faire. D'autant que l'IA des ennemis ainsi que leur animation est particulièrement soignée. Il ne sera pas rare de voir un ennemi tenter de s'accrocher à tout ce qu'il pourra alors que vous tenter de le faire voler.

Mentionnons aussi le travail effectués sur les débris (verre, bois ...) qui ajoute au réalisme des affrontements. Le mélange des moteurs physique Havok et Euphoria fait des merveilles. On prend ainsi un malin plaisir à évoluer dans les différents niveaux du jeu. Niveaux se déroulant bien évidemment dans diverses planètes de la galaxie Star Wars. L'occasion de découvrir de nouvelles planètes et nouveaux personnages, mais aussi de côtoyer du grand classique. Du fan service bienvenu qui ancre encore un peu plus le jeu dans la mythologie spatiale.

 

 

swpfx3172.jpg
Le côté obscure des jeux vidéo et lui aussi présent.

 

 

Mais il faut bien parler des faiblesses du jeu, car la perfection n'existe pas en ce bas monde et le jeu vidéo ne fait pas exception. Commencons par la durée de vie, qui est plutôt faiblarde, moins de 10H. Surtout que la plupart des combats (hormis les boss bien-sur) ne sont pas obligatoires. Il y a bien les items cachés et les niveaux de difficulté supérieurs pour tenter de redresser la barre, mais le jeu ne dispose pas vraiment d'une replay value ahurissante.

 

 

swpfx3219.jpg

Si tu veux jouer, de patience faire preuve tu devras
.

 

 

Graphiquement ensuite, si le jeu est propre tout n'est pas rose du côté obscur et certains personnages et décors n'ont pas bénéficier du même soin. L'ensemble reste tout de même cohérent et agréable à regarder. Autre petit point noir, les chargements un poil longuets mais surtout beaucoup trop fréquent. Jamais on avait vu d'écrans de chargement pour se rendre au menu option d'un jeu, surtout sur console next-gen. Allez dans les options, un chargement, choisir le menu d'upgrade dans les options, un autre chargement ; enfin vous avez saisi l'idée. Ces chargements sont incompréhensibles et ruine le rythme du jeu. Oh et il manque les démembrements propres au sabre laser (coupe mais ne saigne pas), sacrifier sur l'autel de la classification 16+ du jeu. Nottons aussi des doublages français pas toujours convaincants. Dommage, mais pour peu que l'on soit fan de Star Wars, on pardonne ces écarts.

 

 

 

Console : Xbox 360 et PS3

Editeur : LucasAtrs

Développeur : LucasArts

Genre : Beat'em all

Mode de jeu : 1 solo

 

 

L'avis de Pseudoless :

 

 

14/20

 

 

swpfx3206.jpg

Malgré quelques petits soucis de gameplay (systeme de lock qui manque d'ergonomie) et quelques lacunes technique (graphismes jolies mais pas transcendant, doublages limites et durée de vie moyenne) on prend plaisir à faire le méchant dans l'univers de George Lucas. Faire léviter un Stormtrooper, le transpercer de son sabre, l'électrocuter et le propulser à travers une vitre, c'est jouissif. Un jeu bien sympathique qui mérite d'être peaufiner dans une suite.

 

 

"Un jeu qui manque clairement d'ambition."

Publié dans Test

Commenter cet article

Soichiro-damma 14/12/2010 17:59



L'argument de l'histoire de notre petit starkiller qui aurat un role très important dans la suite de la saga suffit à vouloit aller au bout de ce jeu.



Batto 14/12/2010 17:33



Faudra que je le fini un jour ce jeu là...j'ai tester le début mais j'aime bien ^^


 


Puis graphiquement il poutre pas mal...