Le côté obscure revient avec le test de Stars Wars le pouvoir de la force II

Publié le par Soichiro-damma



Stars Wars le pouvoir de la force était un Beat'em up plutôt sympathique de l'année 2008, possédant quelques défauts facilement corrigible. De nombreux espoirs étaient alors tournés vers une suite éventuel pourtant improbable faute à une fin plutôt fermé, dont on nous annonça le développement puis le non-développement... et c'est après un nombre impressionnant de péripéties que Lucas Arts nous mit dans les mains Stars Wars le pouvoir de la force II en 2010, période de révolution solaire auto proclamée : « Année de Beat'em up ». Cette suite parviendra telle faire oublier les défauts du premier opus pour nous apporter un jeu capable de faire face à une concurrence plus que jamais au top ?

 

df806 TFUII Cover Wii
Il est de retour pour vous jouer un mauvais tour.

 

Là où le scénario de Stars Wars Le pouvoir de la force premier du nom était intéressant et donné une vraie importance à Starkiller, le personnage principal en lui attribuant un rôle majeur dans l'univers créer par George Lucas. Celui du second opus tant attendu par les fans est beaucoup plus discutable .Dans cette suite l'apprenti de Darkounet ou peut être son clone partira secourir la belle Juno Éclipse, jeune pilote de l'empire dont il est tombé amoureux de manière pas du tout prévisible (attention ironie) dans le premier jeu. Bref oubliez les histoires de trahisons, de doutes et de sagesse ici notre héros aura comme principale préoccupation de sauver sa copine et de découvrir s'il est réellement un clone, et tout ça dans des cinématiques fades et doublés de manière totalement abominable, oui c'est plutôt léger, à l'image de ce jeu.

 


star-wars-le-pouvoir-de-la-force-ii-pc-081.jpg
Deux sabres pour le prix d'un.

 

L'ajout de ce jeu le plus mis en avant est que notre jedi a pris quelques cours de kendo et se voit capable d'utiliser non plus un, mais deux sabres à la fois, vous y voyez l'occasion de double le rythme des combats, de rajouter des tonnes de combos ultra classe ? Et bien non rien de tout ça, ce deuxième instrument est juste là dans un soucis de plaire au kikoolol de base rien de plus, car non seulement les mouvements de notre jedi non pas beaucoup évolués, mais sont carrément réduit. Par contre on retrouve toujours le système de pouvoir jedi que l'on peut utiliser à souhait comme les projections et répulsions de forces, le lancé de sabres et autres éclaire, mais  le seul pouvoir rajouté contraint un adversaire à changer de camps ou le pousse à ce suicider, on note aussi l'ajout d'une furie totalement ridicule et quasi inutile, autant dire que les nouveautés de son pas légion. On note aussi la disparition des Holocrons jedi permettant d'améliorer son personnage comme on l'entend au profit d'un système d'xp complètement banal. Les QTE permettant de tuer des adversaires un peu plus costaux que la normale était déjà répétitifs faute à une série de touches attribué à un type d'ennemie déclenchant une animation toujours identique sont ici conservé tel quel. Mais après avoir cumulé autant de défauts non résolut il doit bien y en avoir un de corrigé dans cette suite ? Heureusement oui, les problèmes de chargements ultra présents et même dans les menus sont enfin corrigés mais c'est un peu faible comme argument d'autant qu'ils sont toujours aussi long en début et fin de niveaux.

 

star-wars-le-pouvoir-de-la-force-ii-pc-059
Voyage jusqu'au bout de nul par.

 

L'un des plus grands atouts de l'univers Stars Wars est sa capacité à faire voyager ses personnages et dont le spectateur, mais ici Starkiller semble se décider à une vie beaucoup plutôt nomade. Puisque que l'on aura l'occasion de visiter quatre ou cinq types de décors différents revenant encore et toujours sous forme de longs couloirs rébarbatifs au possible. Le level design est vraiment en manque d'inspiration et n'est vraiment pas rattrapé par des phases de plateformes mal calibré. On a souvent reproché le manque d'ambition et de moments épiques dont fessait preuve le premier opus, et justement Star Wars LFDP vient corriger le tire...enfin dans le premier niveau parce que pour le reste on passe son temps à tuer encore et toujours le même ennemi qui change de couleurs pour paraitre différent, façons beat'em up arcade des années 80-90, courir dans des couloir, tombé dans les moments de plateformes ridicules et affronter des boss non charismatique. Sur le plan technique ce titre peut quand même se targuer d'être plutôt jolie et de proposer de nombreux effets et réussis encore le tour de force de réunir plusieurs moteurs graphiques et physiques et retire enfin la censure précédemment opéré qui rendait le découpage de soldat au sabre totalement improbable.

Enfin je me dois de vous dire que le jeu ce termine en moins de quatre heures ce qui est quand même plus que rageant, d'autant que la rejouabilité est totalement nul.

 

Console : Xbox 360 et PS3
Editeur : LucasAtrs
Développeur : LucasArts
Genre : Beat'em all
Mode de jeu : 1 solo


L'avis de Soichiro_Damma:

 

 

9/20



star-wars-le-pouvoir-de-la-force-ii-pc-062.jpg
Ce jeu est une honte vidéo-ludique, il se résume à un épisode totalement oubliable et beaucoup moins aboutie que l'épisode orignal. Son scénario cousue de fils blanc n'est même pas rattrapé par la présence de personnages emblématiques comme par exemple Yoda le dyslexique le plus connu de l'univers. Le résultat est encore plus révoltant quand l'on se rappelle que les bases était assez solide pour permettre d'en faire un très bon jeu. Ce jeu n'est ni adressé aux fans en raison d'un personnage émo totalement en manque de charisme, ni aux adeptes du beat'em up faute à un gameplay pauvre et rébarbatif. On sent clairement que cet épisode à pour unique but de refaire une santé économique au studio Lucas art. Si vous etes en manque de beat'em up et que vous avez deja terminé les hit du genre tournez vous plutot vers Dante's inferno.

 

« Une pompe à fric parmi tant d'autres.»

 

 

 

 N'oubliez pas de vous abonner à notre flux rss, retrouvez nos vidéos sur  Dailymotion et vos commentaires sont toujours les bien venus.

Publié dans Test

Commenter cet article

Emilie 23/12/2010 23:42



Un jeu star wars sans presque aucuns perso des films c'est pas un star wars. O.O


Quand on pense que généralement les jeux de ps3 sont autour de 60/70 euros et qu'il faut 4h pour finir le jeu, ça donne vachement envie d'y jouer. --'