REZ : plus qu'un jeu, une experience

Publié le par Soichiro-damma

 Rez-5.jpeg

 

 

S'il existe une machine qui mérite sans conteste sa place au panthéon des consoles c'est sans nul doute la Dreamcast, un objet vidéo-ludique légendaire qui n'a pour ainsi dire, pas connus le sucés qu'il mérite. La faute à une sortie mal organisé et à l'arrivée de la Playstation 2, qui lui est pourtant infiniment inférieur. Et si cette console possède une place bien à part dans le coeur des joueurs c'est avant tous grâce à des jeux d'une qualité hors normes comme Sonic Adventure, Crazy taxi, Space Channel five ou encore l'ovni qui répond au doux nom de REZ.

Avant tout je me dois d'éclaircir certains points, tout d'abord je suis bien conscient que beaucoup d'entre vous non jamais eue ou ne possède plus la dernière console de Sega, c'est pourquoi je vais m'attarder sur la version HD du jeu disponible depuis 2008 sur le Xbox Live Arcade (XBLA pour les intimes) qui est un remake pur et simple de son ancêtre. Ensuite je tiens à signaler que ce jeu n'en est pas un il est avant tout une expérience originale, bien plus puissante que les cigarette qui fond rire de Tonton André.

 

 

Des idées et un gameplay atypique.

 

 rez-1.jpg

 

REZ réussis le tour de force de réunir deux gameplay  totalement différents : le shoot them'up 3D (rail shooter) et le jeu de rythme. Le but est simple, le joueur avance sur des rails et tire en verrouillant avec le bouton approprié pour ensuite le relâcher et toucher huit cibles maximum simultanément, une autre touche sera mise à contribution pour déclencher une smart bombe dans la plus grande tradition des Shoot them up des époques 8 et 16 bits. Le jeu s'articule autour de quatre niveaux plus un bonus, composé chacun de dix parties.

Une section de jeu commence toujours de la même manière : l'avatar évolue dans la première partie du niveau ou la musique est "simple", chaque ennemi tué déclenche un son qui vient enrichir le thème du niveau puis une fois un cube spécifique détruit le joueur et propulsé à la partie suivante dont la musique est plus complexe pour ensuite amener à un boss épique en fin de niveau. Vous l'aurez compris plus l'on avance dans un niveau et plus la musique est construite, ce qui procure une immersion sans équivoque. Il faut aussi noter que  de temps à autre l'on peut récupérer des cubes bleu qui permettent à l'avatar d'évoluer ce qui modifie la vitesse de tir, mais aussi les bruits produit par les ennemis morts.

 

 

Des musiques et des graphismes intemporel.

 

 rez-2.jpg

 

D'un point de vue réalisation ce jeu frise la perfection, les graphismes simples à base de lumières et non de texture l'empêche ce jeu de vieillir, la musique spécialement composé reste excellente que l'on accroche ou pas au style singulier. En claire tout est fait pour déclencher un orgasme vidéo ludique pour le peu que l'on porte un casque audio de bonne facture. Enfin parlons de la durée de vie : le jeu n'est pas forcement très simple même s'il reste abordable pour un shoot, comptez deux heures pour en venir à bout, mais il faut aussi ajouter le mode score qui modifie le déroulement de niveau. De plus l'expérience proposée par ce jeu peut se montrer tellement intense que l'on se surprend à y revenir régulièrement.

 

 

Plus qu'un jeu, une expérience.

 

 rez-3.jpg

 

Enfin cette expérience peut être encore amélioré grâce à une seconde manette qui aura pour fonction de vibrer en rythme avec la musique, l'idée et donc de la poser sur soit pour en ressentir les vibrations. Bien entendue chacun met sa manette ou il veut, mais je vous conseille de la mettre sur la nuque comme ça vous avez un fauteuil de massage pour pas chére. Enfin avoir un peu d'alcool dans le sang vous garantira des moments mémorables (oui ce conseil n'est pas politiquement correct et je m'en fous).

 

 rez-4.jpg

 

 

« Un jeu légendaire et intemporel »





8.5/10 

 

 

 

 Disponible sur : -Dreamcast (Original)

                        -Playstation 2

                        -Xbox Live Arcade (HD)pour 800 points MS

 

Editeur / dev : SEGA (avant sonic heroes)

 

Multijoueur : systéme de seconde manette vibrante, agréable à regarder en soirée / classement online moisie.

 

 

 

Publié dans Test

Commenter cet article

Soichiro 04/12/2010 12:56



Tu n'a pas à t'inquiter le jeu n'est pas pour vraiment un jeu de rythme (la preuve moi je deteste ce genre de jeu) à proprement parler. Et pour ce qui est de la difficulté, elle est ultra
progressive, terminer les niveaux ne demande pas un skill de fous mais à chaque partie on se rend compte que l'on peut faire un score toujours plus haut.



Emilie 04/12/2010 01:10



Ooooh la présentation d'un jeu sur PS2 dommage que je soit un peu dégouter des jeu en rythme (depuis Rythm Paradise) et en plus ça n'a pas l'air d'être un jeu facile. --'