Le retour de la capuche avec le test d'Assassin's Creed II

Publié le par Soichiro-damma

En 2007 la licence Assassin's Creed naquit d'un premier épisode en demi teinte. Mélangeant les cabrioles du Prince de Perse avec l'aspect furtif de Sam Fisher, aujourd'hui devenu un ersatz de Rambo, la nouvelle licence encapuchonnée des studios Ubisoft avait laissé un léger arrière goût de déception chez bon nombre de joueurs. Tout le monde était donc fébrile à la sortie du deuxième opus de la série. Assassin's Creed II promettait beaucoup, comme son grand frère, mais allait-il corriger les problèmes de son ainé ou enterrer un peu plus la licence encore ?

 

 

 

 assassins_creed_2_cover_50761_8158.jpg

 

 

On prend les mêmes et on recommence. 

 

 

Qui dit Assassin's Creed dit Animus, cette machine capable de faire revivre la vie de ces ancêtre comme si on y était, déjà présente dans le premier opus reprend ici du service. A l'instar de Desmond, le cobaye, qui sera une nouvelle fois au centre d'une guerre vieille de plusieurs siècles entre les Assassins et les Templiers. Sauf que Desmond ne jouera plus avec son ancêtre Altaïr en pleine période des croisades, mais avec Ezio Auditore da Frienza au coeur de l'Italie de la Renaissance. Si le cadre touristique de l'Animus a changé, son contenu moins, même si depuis la précédente escapade temporelle, il y a eu quelques petits changements.

Il s'agit toujours d'un jeu type open world où le joueur incarnera l'assassin a capuche dans une grande aire de jeu remplie d'objectifs. Fini Jerusalem, Acre et Damas et place au contexte Renaissance italienne avec des villes comme Florence ou encore l'inévitable Venise. En tout ce sera quatre aires qui seront accessible et qui offriront un changement d'architecture et d'ambiance tout aussi appréciable que dans Assassin's Creed premier du nom.

 

 assassin-s-creed-ii-pc-181.jpg

 

 

harder better faster stronger...

 

 

Pour ce qui est du gameplay, pour peu que l'on ait un minimum pratiqué avec Altaïr lors du premier épisode, on retrouvera vite ses marques. Les différentes utilisations des boutons de la manette qui différent selon que l'on se trouve en profil actif ou passif, l'escalade ou encore le système de combat, toutes les bases sont là avec de petites améliorations bienvenues. Il sera par exemple désormais possible de désarmer ses adversaires afin de retourner les armes contre ses propriétaires, le combat au corps à corps a été amélioré ainsi que celui à la lame sécrète. Rien de bouleversant donc, mais ces features utiles viennent combler le manque de richesse dont souffrait le premier opus.

Un constat qui se retrouve en tout point dans Assassin's Creed II. Que ce soit du point de la variété des missions, de l'intensité du scénario ou de la richesse globale du jeu. Tout a été étoffer afin de palier aux reproches faits aux précédent volet et ça marche.

 

 assassin-s-creed-ii-pc-200.jpg

 

 

...Work it harder Make it better Do it faster Makes us stronger

 

 

Du point de vue sonore cet Assassin's Creed II, tout comme le premier opus, réussi à plonger le joueur direct dans son univers, à l'aide de doublages français de bonne facture et d'une musique toujours aussi en adéquation avec les actions du joueur, mais aussi une impression de vie plus importante de la part des villageois qui renforcent l'immersion. Quant à la durée de vie, si elle est bien entendue plus importante que celle du premier volet, comptez 10 à 15h pour achever l'intrigue principale sans parler de la durée de vie artificielle rajouter par le biais des drapeaux à trouver dans chaque ville, ainsi que d'autres quêtes annexes pas toujours intéressantes, mais qui combleront les férus de cabrioles souhaitant prolonger un peu l'expérience ACII.

 

 

 assassin-s-creed-ii-pc-176.jpg

 

 

C'est bien beau mais.

 

 

Cependant, ACII reste un jeu avant tout et comme tout jeux il possède des défauts. Alors, oui ! ACII en possède clairement moins que son prédécesseur, heureusement ; mais tout n'est pas rose au pays des capuches blanches. Si Ubisoft a su rajouter du contenu pour épaissir la sauce, ce qui est indéniable, il faut se rendre à l'évidence que le moteur graphique est plutôt jolie du moment que l'on reste à bonne distance sous peine de distinguer les modélisations grossières de certains personnages. La durée de vie assez limite malgré des longueurs qui viennent parfois entacher le rythme. En revanche, c'est la fête du côté des bons points. Plus consistant, plus fini avec des séquences de plates-formes semblant sortir d'un "Prince of Persia", des énigmes, des combats plus fluides, une notion économique et un système de foule sympas bien que finalement assez légers ; ce nouvel Assassin's Creed à tout du hit en puissance qu'il semblait être et assoie la licence en haut de l'affiche.

 

 assassin-s-creed-ii-xbox-360-462.jpg

 

 

Console : Xbox 360 (existe aussi sur PS3 et PC)

Editeur : Ubisoft

Developpeur : Ubisoft Montréal

Genre : Action/Aventure

Mode de jeu : solo uniquement

 

 

L'avis de PsEuDoLeSs :

 

 

17/20

Ce deuxième opus avait pour principal objectif de faire oublier les défauts d'Assassin's Creed premier du nom, en offrant une expérience de jeu plus diversifiée et fourni, un rythme plus soutenu bref, un jeu peaufiner dans ses moindres détails. Et c'est chose faite avec Assassin's Creed II. Exit redondance et manque de variété et place à un dynamisme plus présent, un jeu plus long et des séquences de jeu plus fun. Cependant, tout n'est pas parfait ; ne serait-ce que du côté de la réalisation technique qui, bien qu'elle offre de splendides panoramas de loin, flatte tout de suite moins les yeux lors des cut-scenes trop proche qui trahissent alors un moteur qui va en s'essoufflant. Ou bien alors du côté du scénario qui n'est clairement pas le point fort du jeu, sans parler des deux DLC plus que critiquables. Cependant, le bilan est unanime, Assassin's Creed II réussit là où son grand frère avait chuter et offre une expérience saisissante en pleine Renaissance.

 

   assassin-s-creed-ii-xbox-360-453.jpg

"L'assassin touche enfin sa cible, en plein dans le mille"

 

 

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre flux rss, retrouvez nos vidéos sur  Dailymotion et vos commentaires sont toujours les bien venus. 

Publié dans Test

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article