C'est pas Link qui prend la mer, c'est la mer qui prend Link avec le test de Zelda The Wind Waker.

Publié le par Soichiro-damma

 

Au même titre que Mario et la série des « Bros », The Legend Of Zelda et ses héros répondant tous au nom de Link sont des figures emblématiques de Nintendo, dont la qualité des jeux non jamais faiblis malgré les années, ce qui est une chose que peu de série peuvent se targuer de faire. Après les deux épisodes N64 répondant respectivement aux noms de « Ocarina Of Time » et « Majora's Mask » qui permirent non seulement d'adapter la saga à un gameplay 3D, mais aussi de marquer à vie la mémoire de plusieurs générations de joueurs. Nintendo choisi d'offrir à sa nouvelle console le Game Cube un nouveau épisode en trois dimensions tout en reprenant l'aspect cartoon de « A Link To The Past » grâce à un procédé appelé Cel-Shading qui au premier abords déçus les fans. Cette opus parviendra t-il à s'imposer comme un épisode à part entier de la série malgré ce parti pris graphique et la difficulté de faire suite à des jeux considérais comme à la limite du parfait ?

 

 

Zelda_WindWaker_Jaquette_001.jpg

Enfile ta tunique et tes collants verts parce que là il y a du boulot.

 

 

Jadis le mal pris le contrôle du Royaume d'Hyrule, mais il fut sauvé grâce à l'intervention du héros du temps qui détruit toute trace de corruption avec l'aide d'Excalibur et son épée magique et la triforce de courage, puis il disparut en promettant de sauver le monde à tout jamais. Plus tard le mal refit surface, mais le héros lui ne vînt pas et Hyrule que l'on nomme a présent « L'ancien Royaume » est engloutit par les eux et il n'en reste que quelques îlots éparpillé aux quatre coins de l'océan.

C'est un jour particulier pour le jeune Link, car celui-ci fête son douzième anniversaire, jour où chaque fils de l'ile de l'Aurore porte une tunique verte en l'honneur du héros de temps mais aussi, car il assiste impuissant à l'enlèvement de sa soeur Arielle par un oiseau à la taille légèrement sur dimensionné. Notre nouveau héros préspubert part alors sauver l'être avec lequel il partage le plus gênes grâce à l'aide de la pirate Tera et de son équipage improbable. J'en profite pour vous faire remarquer que quel que soit son âge ou son époque le Link du moment par toujours sauver une jeune fille, ce qu'il est romantique quand même et il lui arrive même de draguer une ou deux jeunes filles au passage comme celui de Twilight Princess par exemple. Après diverses péripéties et notamment une phase d'infiltration dans une forteresse le petit porteur de tuniques vertes fera la rencontre de Lion Rouge un bateau parlant (si si c'est possible et même sans champignon si chère à Mario) qui lui permettra de naviguer sur les eaux pour partir à la recherche d'Excalibur, de retrouver la triforce du courage, sauver Tetra princessenaper entre deux et botter le cul de Ganondorf, vrais méchant de ce jeu, tout un programme.

 

 

zdgcgc042

PARKOUR!

 

 

Le Link de cet épisode évolue de la même manière que ses prédécesseurs c'est-à-dire en trois parties qui s'entrecroisent. Il y a d'abord la partie exploration du monde qui ici ce fait le plus souvent sur l'eau avec l'aide du bateau et des objets collecté l'or de l'aventure pour dénicher ici et là divers bonus et accéder à de nouveaux donjon. La seconde partie qui est en fait le coeur du jeu se résume à l'exploration de nombreux donjon comme La Forteresse Maudite, La Caverne du Dragon, Temple du Vent et j'en passe ou l'on devra comme d'habitude récupérer des items uniques et défaires de boss toujours aussi grandioses. Enfin la dernière partie est constitué d'un florilège de quêtes annexe variés permettant de jouer avec tous les aspects du gameplay mis à la disposition du joueur.

 

 

zdgcgc061.jpg

Oh mon bateau!

 

 

Link est un personnage extrêmement plaisant à manipuler, il court, saut, nage (mais pas sous l'eau) de manière toujours très rapide. Le système de combat est plus approfondis que dans les épisodes précédents : il peut attaquer grâce à l'épée que ce soit avec des combos on en prenant son adversaire à revers, par avec le bouclier, esquive au moyen de roulade et utilise certains items pour se battre. En parlant des objets il faut préciser qu'ils sont assez nombreux entre l'arc, les bombes, les bottes de plomb, la feuille Mojo et ben d'autres, bref Link pourra affronter beaucoup de situations différentes. La série des Zelda à souvent été synonyme d'instruments de musique et c'est encore une fois le cas avec la baguette des vents, qui permet à notre héros de manipuler le sens des vents pour permettre au Lion Rouge (le bateau) de se déplacer, car celui si n'est équipé que d'une simple voile. Puis elle lui permettra rapidement de prendre le contrôle du cycle jour/nuit et même de créer des tornades pour se déplacer rapidement d'un point à un autre ce qui se montre plus que salutaire. En effet pour se déplacer à travers le monde Link utilise comme précédent dit utilisera le Lion rouge qui est un bateau sans moteur, il faudra donc varier encore et toujours le sens des vents pour le moindre déplacement ce qui peut vite se montrer rébarbatif, surtout quand l'on sait que la mer est vraiment d'une taille non négligeable.

 

 

zdgcgc077

Zelda The Wind Waker un jeu pour enfants ? Non je dirais plutôt un animé au service du jeu vidéo, le parti pris du Cel-Shading est très réussi : les personnages sont expressifs au possible, les décors variés et très colorés et les effets graphiques sont particulièrement bien réalisés, que ce soit les explosions, la fumée ou encore les vagues. Malgrè la grande taille de la mer celle-ci est toujours très différente selon la zone et le temps que ce soit par le moyen du temps, de la force des vagues ou encore avec le cycle jour/nuit ou la présence ou non de la nuit. Par conséquent malgré le système du vent pas toujours très pratique l'on ne s'ennuie jamais en naviguant. Pour ce qui est du point de vue sonore les musiques sont comme toujours légendaires et particulièrement pour cet épisode qui surf sur le terme de la mer pour se trouver une identité musicale qui lui est propre. On se surprend souvent à écouter le bruit du vent ou encore des vagues qui se fracassent en écumes. Les personnages sont varies, uniques (que celui qui ne me croit pas commence la quête des figurines) et possèdent la plupart du temps un nom et même une histoire.

 

 

L'avis de Soichiro_Damma:

 

 

18.5/20

 

 

zdgcgc053.jpg

Dans la même lignée que The Legendre Of Zelda : A Link To The Past, cet opus de la série est intemporel notamment par ses graphismes ainsi que sont ambiance sonore et musicale. Jamais l'on a eu la chance de voir un jeu aussi proche d'un dessin animé grâce au Cel Shading, mais aussi avec un framerate parfait et un clipping inexistant ou presque. Malgré ce que l'ambiance orienté humour peut laisser croire le scénario sait se montrer profond et l'univers peut devenir beaucoup moins...enchanté ce qui est un véritable tour de force. La quête principale est vraiment longue puisqu'elle totalise un bon paquet de donjon, d'objet à récupérer avec par exemple les traditionnels quarts de coeur et de quêtes annexes à finir. Pour venir à bout de cette quête ou même de cette oeuvre d'art il vous faudra compter au moins 50 heures. Pour tout possesseur d'un Game Cube ce jeu est à se procurer absolument et pour les autres vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

 

zdgcgc067.jpg

« Peut être le meilleur de la série »

 

 

zdgcgc018

 

 

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre flux rss, retrouvez nos vidéos sur  Dailymotion et vos commentaires sont toujours les bien venus.

Publié dans Test

Commenter cet article

Mario Mario 27/12/2010 14:55



(je viens de me rendre comte qu'emilie a dit la même chose pour la Wii + manette et CM ^^)



Mario Mario 27/12/2010 14:54



Excellent test pour ce jeu lumineux à tous points de vue 


Il est en effet indispensable à tous les possesseurs de gamecube ...mais aussi - par rétrocompatibilité - à tous les (80 millions de) possesseurs de Wii ! ...juste à acheter une carte mémoire et
une manette :)



Soichiro-damma 24/12/2010 00:44



Je pense que au contraire ce petit coté expressif permet de mettre en avant ses sentimens, d'autant que le personnga n'est qu'un enfant et que la quête qu'il se voit confier n'est pas à la porté
de n'importe qui. Si on prend en compte tout ça je le trouve tout sauf couillon.



Emilie 23/12/2010 23:32



Le titre.... xD Il ma bien fait rire.


Le seul détail que je n'aime pas dans cette version et qui empire dans les versions DS c'est le fait de faire passer Link pour un idiot. Sinon cela reste un excelent jeu !
Et pas forcement besoin de gamecube, une wii avec une manette et une carte mémoire de gamecube ça marche aussi !! *bon d'accord je sors.*